Meilleur rendement grâce au semis direct dans l’éteule

L’enfouissement efficace des plants de colza au cours des années de sécheresse est solutionné par le semis direct dans le sol déchaumé avec ameublissement par bandes en une seule opération effectuée par le semoir Falcon PRO strip. Ce mode nous a permis de semer pour la première fois l’année dernière le colza également à la coopérative agricole ZOD Žichlínek.

Le reportage de l’année dernière est disponible ici. Grâce à la section à dents spéciale, dont la machine est équipée, le sol est ameubli directement par zones pendant le semis dans les bandes des futurs rangs des cultures. L’interligne s’élève à 25 cm, ce qui est un écartement idéal ! La largeur des bandes ameublies varie de 10 – 15 cm et la profondeur de travail de 15 – 20 cm.

Ce mode de semis permet d’économiser l’humidité du sol tout en conservant un écartement idéal des cultures. Il convient en particulier en période de sécheresse, comme ce fut le cas l’année dernière en République tchèque. Les semences sont déposées pendant le semis dans un sol fraîchement ameubli, ce qui leur permet d’exploiter au maximum l’humidité résiduelle. Des cultures ainsi enfuies émergent et montent beaucoup mieux. Comparé au semis dans le sol déchaumé, les cultures semées directement dans l’éteule sont bien plus équilibrées et denses. On pourrait croire que ces avantages sont compensés par un rendement plus faible. Cependant, les cultures plus équilibrées grâce au semis direct permettent une meilleure gestion agronomique et réagissent bien également aux conditions avec peu de pluie. L’humidité économisée par le travail réduit du sol en bandes est également déterminante. En cas de sécheresse extrême, chaque millimètre de pluie que la plante peut utiliser compte. Les cultures obtenues par le semis direct peuvent donc engendrer des rendements plus élevés que les cultures semées dans le sol déchaumé ou dans le labour. De tels résultats ont été rencontrés lors de la récolte de cette année à la coopérative agricole ZOD Žichlínek. Le rendement des cultures semées directement s’élevait à 3,8 t/ha, alors que les cultures semées dans le sol déchaumé dans des conditions comparables présentaient un rendement de seulement 3,5 t/ha. L’effet économique global est très intéressant si nous incluons en plus l’économie des frais de travail du sol.

Avez-vous des questions? Contactez nous.