Semis du maïs après strip-till

Le principe de la technologie de semis après le travail du sol par strip–till consiste à semer des cultures à inter-rangs larges (comme le maïs) à l’aide du semoir précis dans un sol travaillé en bandes.

L’entreprise ZEMA Markvartice près de Jičín a travaillé le sol avec succès par la technologie strip-till et semé avec précision le maïs après le seigle énergétique grâce à la technique Farmet. Elle a choisi des sols moyennement lourds à 400 m d’altitude, avec des précipitations supérieures à la moyenne.

Avant le maïs, l’entreprise cultivait le seigle énergétique avec un rendement élevé et un système de racines très fortement engagé et compact. L’entreprise a utilisé à Markvartice également la possibilité d’appliquer l’engrais et ce en trois niveaux au total.  

La première opération consistait à travailler le sol en bandes à l’aide de la technologie strip-till par le cultivateur Farmet STRIP-TILL 6 avec une largeur de travail de 6 m / 8 organes de travail et écartement de 75 cm. Lors du travail au printemps, notamment des cultures engagées, l’on a utilisé des dents plus étroites et agressives qui ont travaillé l‘éteule en bandes d’environ 17 cm de largeur. La profondeur de travail était de 20 cm. L’entreprise a appliqué depuis le réservoir frontal l’engrais Amofos + l’urée, à titre de 150 kg/ha en deux niveaux : 12 cm et 18 cm. Le moyen de traction exigé pour Strip–till - minimum 30 CV / soc.

Strip-till et le semis s’effectuent en utilisant les systèmes de navigation (RTK) et les pilotes automatiques des tracteurs, de façon à assurer la dépose des semences au centre de la bande travaillée en lignes identiques. La technologie est très efficace également en tant que mesure anti-érosion. La capacité d’absorption des pluies torrentielles du sol est très élevée. Le lendemain du passage du Strip-till, la surface du sol humide a mûri et son humidité superficielle était idéale pour un semis de qualité.

En période plus sèche, les bandes ameublies garantissent l’humidité du sol, importante notamment pour l’émergence. Les résidus végétaux peuvent être traités avec des produits chimiques avant l’émergence.  

L’opération suivante consistait à semer le maïs à l’aide du semoir de précision Farmet IMPACT 8 PS à une profondeur de 6 cm et avec un débit du semoir de 95 mille individus. Le semoir Impact permet le réglage de la pression hydraulique élevée des organes de semis directement depuis la cabine, à la valeur de 300 kg/organe. La pression élevée assure un dépôt uniforme des semences en profondeur et à une distance précisément définie. Elle garantit également une stabilité élevée de la machine et le recouvrement des rangs, important pour l’activation de l’ascension d’eau du sol pour une émergence régulière.

La précision du semis est contrôlée par l’électronique ME ISOBUS PLANTER- Controller. Les capteurs de précision du semis en ligne affichent les éventuels sauts ou doublures.  Ainsi, l’opérateur peut utiliser la vitesse maximale du semis en fonction des conditions actuelles du champ en question. Lors du semis a également été appliqué l’engrais Amofos + l’urée à titre de 150 kg/ha sous les semences. Moyen de traction nécessaire – supérieur à 140 CV.

La technologie de travail du sol en bandes avec semis consécutif permet de résoudre les problèmes actuels de manque d’humidité du sol, mais également d’absorption des pluies torrentielles. Par conséquent, cette technologie représente une importante technologie anti-érosion et la solution pour la culture du maïs sur des terrains en pente. 

Ing. Martin Kořízek

Avez-vous des questions? Contactez nous.