Technologie de plantation du colza d‘automne

Cette année, la pluie est tombée en abondance dans de nombreuses régions, parfois même de trop à certains endroits. Le semis du colza d’automne commence dans peu de temps et de nombreux agriculteurs réfléchissent à la bonne stratégie.

À cet instant, il est encore trop tôt pour prévoir le temps lors du semis du colza en automne. Cependant, dans de nombreuses régions, le sol est suffisamment humide et rien n’empêche de faire bénéficier le colza du déchaumage post-récolte de la culture précédente ainsi que du travail du sol plus profond avant ou pendant le semis. Il existe de nombreuses façons de l’obtenir et tout dépend de la météo et de la performance des ensembles, afin que la plantation soit réalisée dans les délais adéquats. En général, si la quantité d’eau est suffisante et les conditions du sol optimales, il est possible de travailler le sol par tous les moyens et sans risques. Cependant, dès que le sol présente une humidité supérieure ou inférieure, il est nécessaire d’opter pour une autre stratégie. En cas de faible humidité, il ne vaut mieux pas ameublir le sol trop en avance et trop en profondeur si la probabilité des pluies n’est pas suffisante. Il convient d’associer l‘ameublissement plus profond directement au semis en un seul passage. À l’opposé, si le sol est trop humide, il est nécessaire de procéder à l‘ameublissement dès que les conditions du sol le permettent, mais uniquement à la profondeur permettant d’empêcher la formation d’une grande quantité de mottes avec une petite part de terre fine. Il convient alors d’associer de nouveau l’ameublissement et le semis, mais à une profondeur raisonnable. L’ameublissement lors du semis doit toujours assurer l’aération de la zone de la racine, la création du lit de semence et d’une part suffisante de terre fine pour un bon contact des semences avec l’humidité du sol. Attention, un ameublissement trop profond d’une terre trop humide peut avoir pour résultat l’effet inverse !

La plupart des agriculteurs ont une expérience de longues années avec le semis du colza et ont testé et approuvé divers modes de plantation du colza pour obtenir des plants équilibrés et de qualité. Nous écoutons ces agriculteurs et développons et fabriquons nos machines en tenant compte de leurs recommandations et souhaits.


Présentons à présent les différentes technologies de plantation du colza d’hiver, dans l’ordre permettant d’économiser l’humidité du sol :

Compte tenu des pluies incertaines et des années très sèches, la tendance est à utiliser pour la plantation du colza le semis associé à l’ameublissement par bandes dans une opération et ce directement dans l’éteuble ou dans le sol après déchaumage peu profond. Ces technologies utilisent le semoir modulaire Falcon PRO en configuration avec la section avant strip à dents et les organes de semis pour des rangs écartés de 25 cm. Le semoir est équipé de dents d’ameublissement assurant l’ameublissement du sol dans les axes des rangs jusqu’à une profondeur de 20 cm. Les dents larges de seulement 20 mm assurent l’ameublissement sans risque de formation de mottes et avec une résistance à la traction très faible. Ce système permet d’obtenir des plants équilibrés notamment dans des zones très sèches et est la base d’un excellent rendement. L’humidité du sol est utilisée au maximum en faveur du colza et tout le procédé de plantation est très productif. L’ameublissement du sol pendant le semis peut être combiné avec ajout d’engrais, et ce directement à la racine des futures plantes. De nombreuses entreprises sèment dans un sol légèrement déchaumé, le déchaumage est souvent réalisé directement après le passage de la moissonneuse-batteuse. Les déchaumeurs à disques  Softer coupent parfaitement et mélangent les résidus végétaux et permettent d’obtenir une terre fine ameublie qui améliore sur les sols lourds le contact consécutif des semences avec le sol pour le strip.

Technologie de semis direct dans l’éteuble avec ameublissement par dents jusqu’à une profondeur de 20 cm directement pendant le semis. Écartement des rangs 25 cm. La technologie garantit d’excellents plants même dans les années très sèches.

Lorsque les sols sont lourds, il convient de compléter la technologie de semis direct dans l’éteuble par un déchaumage préalable peu profond de qualité jusqu’à une profondeur de 5 – 8 cm, qui assurera la création d’une terre fine sur la surface et améliorera le contact des semences avec le sol après le semis.

Semis dans le sol déchaumé Semis direct dans l‘éteule

Comparaison des plants semés par Falcon Pro Strip avec l’ameublissement par dents sur un sol plus léger directement dans l’éteuble ou dans un sol déchaumé dans un champ extrêmement sec en 2018. Le même champ, la même date de semis, la même espèce.  Lors du semis dans un sol déchaumé, la terre était complètement sèche jusqu’à une profondeur d’environ 10 cm, lors du semis direct dans l’éteuble, les dents repoussaient le sol légèrement humide vers la surface.  La différence d’humidité s’est quand même manifestée. La technologie avec le labour ou l’ameublissement plus profond démontrait des résultats bien pires dans la zone en question.


Pour les sols plus lourds avec une humidité suffisante, il convient d’utiliser le décompacteur Digger, qui améliore considérablement l’absorption d’eau dans des sols compactés, ameublit la sous-couche arable et aère le sol. Digger travaille le sol en un seul passage, nivelle parfaitement le sol grâce aux disques de nivellement et le rouleau à pointes arrière double prépare le sol immédiatement pour le semis en qualité de préparation du sol avant semis exigée.  Le décompacteur Digger peut être complété par un ensemble d’application d’engrais granulé dans la zone de la racine et directement en deux différentes profondeurs.

Technologie de plantation du colza avec ameublissement profond jusqu’à environ 35 – 40 cm et application d’engrais dans plusieurs horizons. Idéale pour des sols très lourds ou fortement compactés. Le déchaumeur aère parfaitement le sol et assure une excellente infiltration de l’humidité.


La technologie de plantation du colza, devenue standard aujourd’hui, est le déchaumage peu profond, suivi de l’ameublissement moyennement profond jusqu’à environ 25 cm par les cultivateurs sous-soleurs avec un mélange intensif de la terre avec les résidus végétaux. Pour des raisons de temps, il est possible de ne pas réaliser le déchaumage sur des sols moyennement lourds à légers. Cependant, en cas de sols lourds, il est nécessaire et améliore la part du sol finement ameubli, important pour un contact de qualité des semences avec le sol après le semis. La solution optimale est le cultivateur à deux rangées DUOLENT ou à trois rangées TRIOLENT, qui se distinguent par une excellente qualité de travail et une résistance à la traction favorable.  Les agriculteurs exigeants disposent du cultivateur à quatre rangées TERRIX avec un ameublissement très intensif sur toute la surface, dont la résistance à la traction rapportée à la largeur de travail est cependant légèrement plus élevée. Tous les cultivateurs peuvent travailler jusqu’à une profondeur de 35 cm. Il convient d’utiliser les ailettes latérales pour le travail en pleine largeur jusqu’à une profondeur de  20 cm. Pour le travail dans des profondeurs plus importantes, il convient de travailler sans ailettes, uniquement avec les dents, ce qui permet de réduire considérablement la résistance à la traction de la machine, sans réduire la qualité du travail. Il convient de réaliser le semis peu de temps après l’ameublissement. L’application classique d’engrais avant le travail peut être complétée par une application ciblée d’engrais pendant le semis dans la zone sous la racine.

La technologie de plantation du colza la plus répandue utilise l’ameublissement moyennement profond jusqu’à environ 25 cm par des cultivateurs larges à deux, trois ou quatre rangées. Il est possible d’utiliser pour le semis également les machines Falcon Pro Fert, permettant d’appliquer l’engrais dans le sol.


La technologie classique mais qui se perd, est la technologie avec le labour. Ici, un déchaumage profond de qualité est également nécessaire pour bien mélanger les résidus végétaux dans un horizon plus vaste. Hormis la décomposition plus rapide de la matière organique et la suppression d’effets indésirables sur l’accès de la plante à l’humidité du sol, un bon déchaumage améliore la qualité d’émiettement lors du labour. Ensuite, il est nécessaire de bien compacter le sol labouré par le combiné Kompaktomat. Les rouleaux avant et arrière compactent bien le sol en retour, restaurent la capillarité du sol et créent un lit de semis optimal. La section d’ameublissement ameublit la couche superficielle de la terre et crée une légère « couverture » pour empêcher l’évaporation et pour créer les conditions optimales de pousse. Il convient d’utiliser pour le semis dans un sol ainsi préparé par exemple, le semoir grande largeur Falcon SW. L’intervalle entre le labour, la préparation du sol avant semis et le semis doit être le plus court possible, idéalement 1-2 heures.

Technologie classique de plantation du colza avec labour. Un déchaumage de qualité jusqu’à une profondeur de 8 – 12 cm avec un excellent mélange de résidus végétaux est très important. Afin d’économiser l’humidité et d’assurer une bonne pousse, il est nécessaire de réaliser le labour, la préparation du sol avant semis et le semis dans un intervalle de 1-2 heures. Il est donc important d’utiliser une technique grande largeur performante.


Nous avons des connaissances et de l’expérience dans le domaine des technologies de travail du sol, d’application d’engrais et de semis. Si vous avez des questions ou des suggestions, n’hésitez pas à nous contacter.

Avez-vous des questions? Contactez nous.